NOTRE HISTOIRE

Fin des années 1800 – Édouard Moreau, un innu originaire d’Essipit est le premier trappeur à s’établir sur le territoire où la pourvoirie se trouve aujourd’hui. Il construit son camp de trappe à l’embouchure de la décharge du lac qui porte aujourd’hui son nom.

Début des années 1900 – Édouard Moreau quitte le secteur et cède son camp de trappe à Médéric Tremblay, le premier de 4 générations de Tremblay qui se succèderont à titre de gardiens du territoire, qui faisait alors partie d’un club privé appartenant à l’Honorable Joseph Édouard Perreault, ministre de la voirie sous le gouvernement Taschereau.

1930 – Un premier camp de pêche est construit au lac Moreau. Ce chalet se trouve toujours sur la pourvoirie est s’appelle maintenant le Wabo. Quelques années plus tard, deux autres camps de pêche furent construits à proximité du Wabo et constituent maintenant le Lodge.

 1960 – Construction du chalet la Loutre aux abords du lac du même nom.

1989 – L’UNESCO accorde à la région de Charlevoix le statut officiel de réserve mondiale de la biosphère, confirmant ainsi l’unicité de son territoire.

1990 à 1998 – Suite à l’acquisition de la pourvoirie par les propriétaires actuels, un poste d’Accueil est érigé près de la rivière Malbaie. Un grand chalet, aujourd’hui nommé la Gérance est bâti et 3 autres chalets viennent s’ajouter aux lacs de l’Escorte, du Caribou et du Mahay. L’inauguration de l’Auberge du Ravage et des Pavillons, situés sur le lac des Bouleaux complète le plan de développement de la Pourvoirie du lac Moreau.

2001 – Le 13 décembre 2001, un incendie détruit complètement l’Auberge du Ravage. La construction de l’auberge actuelle débute aussitôt et l’inauguration a lieu le 13 décembre de l’année suivante.

2016 – Le campement des Sauvagesses-du-Cran-Rouge est aménagé sur un site magnifique le long de la rivière Malbaie.

NOUVELLES DE LA POURVOIRIE

Réouverture du restaurant

mai 20, 2021|

Suite à l'annonce du gouvernement, nous sommes très heureux de vous annoncer la réouverture du restaurant et de la salle à manger de l'auberge du Ravage le 31 mai 2021.

Reconnaissance de l’industrie

avril 22, 2021|

Notre passion pour le service à la clientèle et notre souci d’excellence ont été récompensés par plusieurs Grands Prix du tourisme québécois. Accueil et service à la clientèle, Prix spécial du jury, toutes catégories confondues, [...]

LA PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT, NOTRE PRIORITÉ

La Pourvoirie du Lac-Moreau prône un code d’éthique écoresponsable, sur lequel s’appuie l’ensemble de la gestion du site et des activités touristiques que nos invités y pratiquent.

Nous avons mis en place des mesures de développement durable qui touchent la gestion d’activités comme la chasse, la pêche et la motoneige ainsi que l’utilisation des différentes sources d’énergie sur le site. Nous souhaitons ainsi limiter notre impact sur le territoire, tout en jouant un rôle actif pour sa protection.

ÉNERGIE PROPRE ET RENOUVELABLE

Construction d’une micro turbine hydroélectrique

Visant à minimiser son impact sur l’environnement, la Pourvoirie a remplacé ses génératrices au diesel par une micro turbine hydroélectrique, une énergie propre, responsable et durable. Cette construction permet maintenant à la Pourvoirie de produire toute l’énergie dont elle a besoin, en plus d’éliminer la quasi-totalité de ses émissions de gaz à effet de serre (GES), soit plus de 300 tonnes par année.

Installation de panneaux solaires

Des panneaux solaires fournissent maintenant de l’éclairage écologique à tous les chalets de la Pourvoirie. Ces installations ont permis une réduction de 60 % de la totalité du propane utilisé pour chacun des chalets.

Toilette écologique à compost

Nous avons choisi la toilette à compost pour nos nouveaux camps de toile sur plateforme de bois, offrant la première expérience de glamping dans Charlevoix! Une toilette qui a toutes les allures d’une toilette de luxe en plein air. Ne cherchez pas la poignée pour tirer la chasse. Il n’y en a pas. Pas d’odeurs non plus. Elle fonctionne exactement comme un bac de compost. On tourne la manivelle et le tour est joué.

TOURISME DURABLE

Protection du paysage

À la suite des travaux de construction de notre microcentrale, nous avons procédé au reboisement de la ligne hydroélectrique et de la conduite d’eau. Toutes nos nouvelles constructions s’insèrent parfaitement dans le paysage. Ce sont des habitations de bois typiques des pays nordiques.

Le patrimoine construit de la Pourvoirie couvre moins de 1 % du territoire. Malgré cela, nous ne déboisons qu’une petite partie des terrains pour aménager les aires qui vous accueillent, nous assurant que la nature reprendra bien vite ses droits autour des sites nouvellement aménagés.

Conservation de la faune

Dans un souci de protection des ressources et de développement durable, nous avons procédé au nettoyage des cours d’eau et à l’aménagement de frayères naturelles pour les truites mouchetées. De plus, certains lacs sont fermés périodiquement pour favoriser la régénération des populations.

Restrictions imposées aux visiteurs

Des quotas de chasse et de pêche exemplaires sont imposés par la direction de la Pourvoirie, qui s’assure ainsi depuis plus de 25 ans de préserver une ressource abondante et en santé.

Afin de préserver la quiétude des lieux et protéger la qualité de l’eau, seuls les moteurs électriques sont acceptés sur les lacs.

RÉSERVE MONDIALE DE L’UNESCO

La Pourvoirie occupe un territoire exceptionnel, au cœur de la réserve mondiale de la biosphère de Charlevoix, désignée par l’UNESCO, territoire qu’elle partage notamment avec deux parcs nationaux parmi les plus spectaculaires du réseau de 23 parcs de la Sépaq, soit les Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie et les Grands-Jardins.

Nous avons mis en place un programme de sensibilisation avec un guide faunique. De plus, en tout temps, nous offrons à nos visiteurs des sorties guidées sur le site. Ces sorties peuvent prendre différentes formes : observation de l’ours  noir, observation de l’orignal, pêche à la truite, randonnée pédestre et interprétation du site, histoire de la Pourvoirie et de Charlevoix, etc.